Nous produisons et vendons 2 types d'huîtres chaques années sur nos étales :

Comme l’espèce humaine et bon nombre d’êtres vivants, les huîtres sont normalement diploïdes : elles contiennent deux jeux de chromosomes. Les huîtres diploïdes peuvent se reproduire dans le milieu. L'animal accumule des réserves pour la préparation de sa reproduction. Ces huîtres laiteuses (riches en acides gras, avec une conservation plus difficile) généralement non consommées les mois sans « R » - de mai à août - sont peu appréciées par la plupart des consommateurs sur cette période.

Proposée depuis les années 2000 en France, la triploïde est une huître bien charnue avec peu de laitance pendant les mois sans « R ». Etant stérile, son effort de reproduction est très réduit durant cette période et le métabolisme est alors mobilisé pour la croissance et l'engraissement de l'huître. Son cycle d'élevage est ainsi raccourci. De plus, les amateurs d'huîtres peuvent les déguster toute l'année.

Les huîtres triploïdes ne sont pas des OGM puisqu'aucun gène « étranger » n'est introduit dans le matériel génétique de l'huître. Elles sont produites uniquement en écloserie.

Beacoup d'aliments que nous consommons sont polyploïdes, et notamment triploïdes : les fraises, les bananes, les pommes de terres et bien d'autres ...